Bel bonjou La Fanmi ! Si vous avez aimé notre article sur Teddy Riner vous allez adorer la discipline qui l’a rendu célèbre : le judo !

Crédit : Zona Cero

Définition du judo

En japonais « judo » signifie la voie de la souplesse. Le judo est un sport de combat qui consiste à déséquilibrer en souplesse son adversaire pour le mettre hors de combat.
Il a été créé en 1882 par Jigoro Kano, qui après avoir observé les arbres durant l’hiver aurait fait ce constat : les branches de cerisiers dures et rigides cassaient sous le poids de la neige, tandis que les branches souples et fines des roseaux pliaient et s’en débarrassaient avec souplesse. C’est ainsi qu’est née « la voie de la souplesse ».

Règles de combat

Avant chaque combat les adversaires sont dans l’obligation de se saluer lorsque l’arbitre dit « REI » et peuvent commencer à combattre quand ce dernier dit « HAJIME ». Le combat peut être gagné par « ippon », par celui qui gagne le plus de points ou lorsque l’un des judokas a plus de pénalités que l’autre et donc lui cède la victoire.
(NDLR : Ces règles changent selon la compétition)

Avantages du judo

Le judo est l’un des sports les plus respectueux qui existent. Un véritable judoka se doit de respecter le code moral du judo. Le judoka doit acquérir les notions de bienveillance et de respect envers son adversaire. En effet, lors d’une prise il doit s’assurer que son adversaire tombera correctement, de façon à ne pas le blesser. Pendant l’entrainement, les apprentis judoka doivent saluer le tatami en y entrant et en sortant. Ils doivent aussi saluer leurs entraîneurs une fois à genoux et une fois debout. Si vous pensez que le quota de salutations est atteint, détrompez-vous ! Car les judokas doivent encore se saluer avant chaque combat.
Au-delà de l’aspect morale du judo, il ne faut pas oublier que c’est un sport qui fabrique des combattants. Respectueux, délicats et tout en souplesse, mais qui peuvent mettre à terre leurs adversaires … en évitant l’étranglement !

Quelques judokates Afro&FIT

Rafaela Silva
Crédit : Wikimedia Commons

 

Émilie Andéol
Crédit : La Croix

 

Audrey Tcheuméol
Crédit : Europe 1

En espérant que cet article vous encouragera à saluer le tatami !
Adan on pita !