Afro&FITwoman n°6 : Marylou Sidibé

Le webzine FIT de la communauté noire.

Afro&FITwoman n°6 : Marylou Sidibé

Si vous avez suivi toutes les saisons de Koh Lanta notre prochaine Afro&FITwoman vous rappellera certainement quelqu’un. Nous sommes très honorés d’avoir pu interviewer Marylou Sidibé ! Lors de sa saison nous étions impressionnés par ses capacités physiques, son coté badass « j’m’enfous », son rire sournois lorsque Namadia a sorti son collier d’immunité … et surtout sa grande beauté !!! Mais depuis, la petite a grandi ! Elle est encore plus forte et plus belle qu’avant et c’est sous ce jour que nous vous la présentons.

Bonjour Marylou ! S’il y a bien une chose que l’on a retenu sur votre profil, c’est que vous êtes une grande sportive. Nous savons que vous faisiez partie de l’équipe de Taekwondo, comment avez-vous basculé dans le fitness ?

Marylou Sidibe

Et oui ! C’était elle !

Oui j’ai fait partie de l’équipe de France pendant plusieurs années, puis j’ai participé à Koh Lanta. Suite à ces deux expériences je me suis blessée à la cuisse pendant un entrainement (rupture ischios-jambiers) et je me suis retrouvée dans un passage à vide sportivement parlant. J’ai donc subi une opération et suivi une rééducation de plusieurs mois. Pour pouvoir récupérer complètement mes capacités je suis entrée en centre de rééducation pour sportifs de haut-niveau, où j’ai recommencé la musculation. 
Quelques mois après j’en suis sortie et j’ai continué la musculation de mon coté.
La musculation étant lié au milieu du fitness, voilà comment je me suis retrouvée dans ce milieu.

Quels étaient vos objectifs de base ? Nous avons vu que vous cherchiez surtout à prendre du poids et du muscle lors de vos débuts.
Lors de ma blessure j’ai perdu beaucoup de poids (depuis petite je suis très fine de base). Dans ce centre de rééducation, avec le suivi du préparateur physique en musculation/renforcement/cardio et le suivi des diététiciens, je me suis vu reprendre ma masse musculaire petit à petit, puis je me suis demandé jusqu’où je pouvais aller esthétiquement parlant. En sortant du centre j’ai continué la musculation et j’ai voulu augmenter mes perf.
Sportivement j’ai repris le sport de combat, et esthétiquement j’avais pour objectif d’augmenter ma masse musculaire.

Où en êtes-vous aujourd’hui ? Quels sont vos objectifs à venir ?
Au niveau de mon travail cette année j’ai beaucoup bossé en salle de sport (cours collectifs et plateau musculation) et à domicile avec du suivi individualisé.
Maintenant je bascule seulement sur du coaching à domicile car c’est ce qui me passionne le plus, parallèlement à ça je veux créer certains événements avec des cours collectifs en concept, ouvert au public extérieur, pas seulement pour des adhérents en salle.
Marylou SidibeAu niveau esthétique je souhaite augmenter ma masse musculaire globale et sécher davantage afin de rendre mes muscles plus visible. 
D’autres part au niveau sportif, je suis obnubilée par la performance. Je compte donc augmenter mes perf en musculation et crossfit, et à coté reprendre les sports de combat et la gymnastique.

À quoi ressemble une semaine type pour vous ? Que ce soit en musculation et en cardio.
Il y a encore deux mois, je travaillais tous les jours, même les week-ens, en salle de sport et en coaching à domicile; maintenant je prends plus de temps pour moi. J’ai donc pris la décision de couper ma vie en deux : Je vis quatre jours en Angleterre pour me consacrer à ma vie privée et je continue de travailler sur Paris le reste de la semaine pour faire du coaching à domicile. J’aime créer un lien avec mes clientes, j’aime beaucoup les voir progresser et évoluer car je suis vraiment attachée à mon travail.
En dehors de mon travail je fais quatre séances de musculation par semaine : deux legs days le mercredi et le samedi. Les autres séances sont consacrées aux autres groupes musculaires qui sont le dos, les pectoraux et les bras.
J’aimerais aussi trouver le temps de placer une séance de gymnastique et une crossfit par semaine. Je ne souhaite pas seulement avoir un corps beau esthétiquement, j’aime l’idée d’améliorer mes qualités physiques (force, souplesse, endurance, équilibre, explosivité …)

Suivez-vous un plan nutritionnel avec tout ça ? Nous imaginons qu’avec votre rythme de vie, vous accordez une haute importance à l’alimentation.
Connaissant mon corps par coeur je peux me permettre de ne pas suivre de plan nutritionnel spécifique, mais je suis mes règles de base qui me permette de rester plus ou moins sèche et en forme.
Pour construire mon alimentation, je me base seulement sur des familles d’aliments non transformés : Féculent (riz, patate douce), Légumes (verts, quinoa), Protéine (viande blanche, poisson, oeuf), oléagineux (amande, noix) et fruits. Je ne mange pas de gâteau, de sauce, de jus, et j’évite les produits transformés (pain, pâtes..), et surtout je ne quitte jamais ma gourde d’eau, toujours dans mon sac.
Je prend mes repas environ toutes les 3h00. Quand je suis dehors et que je ne peux pas me faire une escalope sur place, je prend un shaker. Ces habitudes me conviennent plutôt très bien, mais après chaque corps est different.
 J’essaye de les respecter continuellement et quand je sors de cette routine je reprend le rythme le lendemain ou le plus rapidement possible.

À coté de votre train de vie personnel, vous encouragez aussi des milliers de femmes sur Instagram. D’ailleurs vous êtes coach sportif à domicile et en salle. En quoi consiste votre activité ? Dites-en quelques mots :
En salle de sport je dispensais plusieurs cours collectifs par jour. J’avais un public très varié, hommes et femmes confondus, de tout milieu et de 16 à 80 ans. J’avais des classes d’environ 5 à 50 personnes. Ces cours collectifs que je donnais étaient très changeants, je donnais par exemple des cours de renforcement musculaire spécifique tel que les « Cuisses », « Abdos-Fessiers », mais aussi des cours de renforcement global du corps. Je donnais également des cours de stretching (étirements, amélioration de la posture, pour les personne souhaitant gagner en souplesse et se détendre), et des cours dit « cardio » afin de permettre aux gens d’augmenter leurs capacités cardio-vasculaires qui se résultent par le fait de ne plus être essoufflée dans les activités quotidiennes (en montant les escaliers par exemple).Marylou Sidibe
Endehors de ces cours collectifs je m’occupais du plateau musculation, j’aidais les adhérents souhaitant obtenir de l’aide sur certains mouvements, connaitre les machines, améliorer leurs techniques en musculation, ou obtenir un programme en musculation ou cardio…
Maintenant, en coaching à domicile, je me retrouve seule avec un ou deux client(e)s. C’est l’activité que je préfère car elle me permet d’être en contact direct avec la personne, et de bouger un maximum. Je peux discuter, connaitre les sensations du client, et surtout avoir un suivi pour permettre à la cliente d’atteindre ses objectifs.

Avez-vous des modèles fitness dont vous vous inspirez ? Ou des célébrités sportives dont vous admirez le parcours ?
Oui j’ai commencé à m’intéresser aux filles du fitness avec Sherica Holmon et Lais Deleon. J’aime les filles fortes, formé et sèche, donc j’ai par la suite trouvé d’autres filles dans ce style que je suis beaucoup actuellement comme Massy Arias, Nic B, Carmel Rodriguez, Michelle Lewin, Suni Sweeney ou Brittne Babe.
Ce que j’aime par dessus tout c’est la performance, donc je suis aussi pas mal les crossfitteuses.

D’où tirez-vous votre motivation ? Que faites-vous lorsque vous ne voulez pas sortir du lit, malgré votre train de vie ?
À partir du moment où je me suis fixée un objectif, en général je ne passe jamais à autre chose tant que je ne l’ai pas atteint, je n’écoute personne à ce sujet, je ne pense qu’à ça matin, midi et soir, je suis dans ma bulle.
Marylou SidibeÀ partir de là ce n’est pas difficile pour moi de sortir de mon lit pour aller m’entrainer, au contraire c’est un grand kiff, parce que c’est ça qui va me permettre d’obtenir ce que j’ai en tête. Parfois il m’arrive d’aller m’entrainer sans être motivée, puis au fur et à mesure de la séance, musique à fond dans les oreilles je me chauffe et je finis par faire une grosse séance. Je rentre chez moi toute contente :). Parfois et c’est plus rare, je n’ai pas du tout envie, j’ai des courbatures, je suis fatiguée et dans ce cas je m’écoute, je sors avec mes copines ou je reste chez moi devant des séries, ça aussi c’est cool lol.

Que conseillez-vous aux Afro&FITwomen ? Quelles sont les astuces qui ont fonctionné pour vous ?
Le seul est unique conseil si j’avais à en donner un au niveau sportif est de n’écouter que soi et de se dire que dans le sport et dans la vie tout est possible, il n’y a aucune limite.
Par exemple, si vous êtes en perte de poids et que vous savez que c’est ce qui est bon pour vous, alors foncez. N’écoutez pas ceux qui vous dises que « vous êtes bien comme ça » si ce n’est pas ce que vous ressentez, n’écoutez pas ceux qui vous proposent quelques chips en disant que « ce n’est pas si grave » si ce n’est pas ce que vous ressentez. Si ça ne marche pas, essayez autre chose et ainsi de suite : ne lâchez pas votre objectif tant qu’il n’est pas atteint, peu importe le temps que ça prendra.
C’est pareil pour tous les objectifs, perte de poids, prise de masse, mais aussi trouver du travail, un/une chéri(e), de l’argent, etc.
Surtout prenez des risques et n’acceptez aucune situation qui vous rend malheureuse.
Voila ce que j’applique au quotidien et qui marche à 3000% pour moi.

Où peut-on vous retrouver et que peut-on vous souhaiter pour la suite ? (réseaux sociaux, projets à venir ebooks, youtube ?)
On peut me retrouver sur mon Instagram : Marylou.Sidibé.
On peut me contacter par mail marylousidibe.pro@gmail.com
Mes projets à venir seront annoncés sur ma page Instagram.

Merci beaucoup d’avoir répondu à cette interview, j’espère que vous l’avez apprécié. On vous souhaite le meilleur à l’avenir et pourquoi avec Afro&FIT ?
Merci à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *